La cérémonie se déroulant en plein air, il est important d’en informer le maire de la commune quand elle se déroule sur un espace public.

Un accompagnement musical peut contribuer à créer une ambiance qui participe à l’émotion (biniou, bombarde ou harpe).

Quelques mois avant la cérémonie, les détails de la cérémonie sont définis en commun entre les futurs époux et le druide officiant. Chaque cérémonie est différente, construite autour d’une trame philosophique et d’un symbolisme celtique.

La cérémonie

Le lieu peut être symboliquement purifié par la projection d’eau ou de sel dans les quatre directions cardinales. Un cercle peut être tracé autour des participants, à partir de l’Est, dans le sens des aiguilles d’une montre, pour souligner l’ambiance de spiritualité de la cérémonie qui s’y déroule.

Les participants peuvent convoquer le souvenir des parents défunts à participer à la fête.

Le druide commence la cérémonie par une petite allocution dans laquelle il livre une vision philosophique et réaliste du couple contemporain. Il insiste sur les nécessaires concessions réciproques et le respect au sein du couple.

COR02533

Mariage par les druides de « Ar re eus an Avalenn » (Ceux du pommier)

Des lectures de textes choisis ou de poèmes peuvent être faites par les témoins.

Dans le chaudron, placé au centre de la cérémonie, sont mis tour à tour les quatre éléments, terre, eau, air et feu. Ces éléments sont présents dans la nature intérieure de chacun et participent de l’œuvre initiatique individuelle. Le chaudron symbolise le creuset dans lequel s’effectue la fusion des deux individualités pour former le couple. Pain, chouchenn et pomme peuvent s’inscrire dans le rituel.

Les fiancés affirment que c’est librement qu’ils font l’un à l’autre leur demande d’union pour une vie en commun. Ils indiquent les garants celtiques traditionnels qu’ils ont choisis pour leur contrat : éléments, forces de la nature, astres.

L’union est ensuite proclamée « sous le soleil œil du jour » et « en vérité pour l’honneur de l’existence »

A la fin de la cérémonie, le cercle est tracé une nouvelle fois, toujours de la même façon, pour rendre le lieu à sa destination première.

Source : http://www.gwyon-mab-wrach.bzh/mariage-druidique/

 

DSCF7175

DSCF8322